Archives pour la catégorie Mes recettes de cuisine et autres gourmandises

Des recettes de cuisine saines, naturelle, peu onéreuses et faciles à préparer… comme j’aime, à partir de plantes sauvages ou de légumes du jardin.

Courgettes à l’aigre doux et au curry

Courgettes à l'aigre doux et au curry
Courgettes à l’aigre doux et au curry

Les courgettes à l’aigre doux et au curry font l’unanimité à l’apéritif. 

Au jardin, l’été, les pieds de courgettes sont généreux. Je prépare d’octueux potages sans pomme de terre, des gratins, des courgettes à la poêle avec un peu d’huile d’olive et des aromates …mais comment profiter de ces délicieux légumes en hiver?

Des hôtes que nous avons reçus dans notre gîte de la Rouquette nous ont transmis leur recette familiale.

Elle se prépare sur 4 jours.

Le 1er jour, on coupe 3 kg de courgettes pelées ou non en dès de 2x 2cm. On ajoute 1 tasse à thé d’oignons blancs coupés en rondelles et 1/2 tasse à thé de sel fin. On mélange et on réserve au frais dans une jatte couverte.

Le 2ème jour, on rince les légumes à l’eau froide, on les égoutte, on les remet dans la jatte. Dans une casserole, on fait bouillir pendant 2mn le mélange suivant : 4 tasses à thé de vinaigre blanc, 4 d’eau, 4 de sucre, 6 cuillères à café de curry et 1 de poivre. Verser immédiatement sur les courgettes. Laisser refroidir et remettre au réfrigérateur.

Le 3ème jour, Passer le liquide, y ajouter 1/2 tasse de sucre et donner un nouveau bouillon. Le verser bouillant sur les courgettes. Remettre au frais après refroidissement.

Le 4ème jour, porter à ébullition l’ensemble pendant 10 mn et mettre en pots (à confiture). Retourner les pots 5 mn et laisser refroidir.

Bonne dégustation !

Butternut farci au four

Butternut farci au four
Butternut farci au four

Voici une recette d’automne facile et rapide faite avec les légumes du jardin :

Préparation : 5 mn
Cuisson : 1 h à 170 °C

je coupe le butternut en deux, j’enlève les graines et les remplace par un hâchis de tomate, oignons, ail, piment. Avec un couteau , je strie la chair, puis j’assaisonne avec de l’huile d’olive, du sel, du poivre. je dispose dans un plat avec un peu d’eau au fond puis j’enfourne. On vérifie la cuisson avec un couteau : la chair doit être tendre.

Mon gâteau de fruits rouges, recette de l’autre bout du monde

Mon gâteau aux fruits rouges du jardin
Mon gâteau aux fruits rouges du jardin

Notre jardin regorge de fruits rouges : groseilles, cassis, framboises, fraises. Voici une délicieuse recette de tarte de fruits rouges.

Ingrédients :

Pour la pâte : 1/2 tasse de sucre, 100 g de beurre, 1 tasse de farine 50 g de maïzena, 1/2 sachet de levure chimique, 1 sachet de sucre vanillé, 1 oeuf.

Pour la garniture : des fraises, framboises, cassis, myrtilles, groseilles …., de la confiture de fruits rouges (gelée de groseilles), 380 g de lait concentré sucré, 3 yaourts, 2 oeufs.

Préparation de la pâte : mélanger le beurre ramolli avec le sucre et le sucre vanillé, puis la farine, la maïzena, la levure. Former une pâte souple et ferme. La laisser reposer  reposer 30 mn dans le réfrigérateur. Puis l’étaler dans un moule beurré. Percer la pâte à la fourchette. laisser reposer 15 mn au frais. Enfourner à 170 °C pendant 15 mn.

Préparation de la garniture : Mélanger les 2 oeufs, le lait concentré sucré, les yaourts.

Montage du gâteau : recouvrir la pâte d’une fine couche de confiture, mettre une couche épaisse de fruits et recouvrir de la garniture. Mettre au four à 150°C pendant 40 mn.

J’ai simplifié la recette : je fais une pâte sablée. Il n’est pas utile de mettre de la confiture sur le fond de tarte.

Laisser reposer avant de servir avec quelques fruits rouges en salade. Les arômes de fruits exhalent. Les gourmands sont comblés!

 

 

Ma salade hivernale super vitaminée

Ma salade hivernale
Ma salade hivernale

Cet hiver 2016 est jusqu’à présent très clément et le jardin généreux. Nous y cueillons de la mâche cultivée et de la doucette sauvage, de la stellaire ou mouron blanc, de la roquette … de quoi faire quotidiennement de délicieuses salades vertes, riches en vitamines et en minéraux, rafraichissantes et délicates (mâche et mouron blanc), relevées (roquette) et arômatisées au persil frais. Nous avons semé en été du persil dans des pots que nous avons mis à l’abri, contre le mur de notre maison.

Ma julienne de poireaux étuvée au safran

Poireaux du jardin en hiver
Poireaux du jardin en hiver

En hiver, poireaux, carottes et choux sont les rois du jardin! J’aime préparer une julienne de poireaux étuvée délicatement arômatisée au safran cultivé dans le Cantal ou le Quercy. Cette julienne de poireaux accompagne merveilleusement bien une viande rôtie ou un poisson. Poireau et safran sont deux aliments aux  multiples vertus reconnues depuis des siècles.

Recette pour 4 personnes : Faire infuser pendant quelques heures 6 à 8 étamines (filaments) dans très peu d’eau tiède. Couper en fines lamelles 2 poireaux. Dans une poêle anti adhésive, tapisser d’huile d’olive puis faire cuire les poireaux avec le safran et son infusion, saler. Laisser cuire à couvert une dizaine de minutes.

 

Purée de potirons à l’étouffée

Encore une recette colorée, saine et rapide issue des légumes de notre jardin! … En effet, le potiron hypocalorique, mais très riche en fibres, en bêta carotène, en potassium et autres nutiments… est source  de bienfaits pour la santé.

Ce légume d’automne se conserve bien en hiver. Sa couleur enflamme nos assiettes et nous met en appétit.

Ingrédients : du potiron coupé en morceaux ( 3×3 cm et moins d’un cm d’épaisseur), un peu de piment rouge, des herbes aromatiques ( thym, sauge, romarin, origan) et éventuellement un petit oignon et une tomate (fraîche ou congelée), huile d’olive, sel de Guérande.

Dans une poêle anti adhésive, nous mettons un peu d’huile d’olive puis les autres ingrédients. Nous faisons cuire à l’étouffée en tournant réguliérement nos légumes pendant 25 minutes. Les légumes fondent dans la poêle. Ils sont alors prêts à servir et accompagnent merveilleusement une viande. Avec quelques feuilles de mâches ou de roquette (…du jardin), tous les sens sont egayés…

En fin d’été, nous avons récolté nos piments rouges que nous lions les uns au autres, en corde comme le piment d’Espelette. Il peut ainsi se conserver d’une année sur l’autre en décorant ma cuisine!

j’ai aussi essayé le cake au potiron … je vous communiquerai prochainement ma recette

Mes potages hivernaux

Potirons de notre jardin
Potirons de notre jardin

En novembre et décembre, nous nous régalons toujours avec  de bons potages finement mixés que nous élaborons avec les légumes du jardin : carottes, panais -pour son goût prononcé et cependant délicat-, poireau, potiron, une petite branche de céléri: c’est une source de vitamines et de bien être! et petite salade de mâche sauvage et roquette pour accompagner un délicieux cabécou du Fel (fromage de chèvre).

Recette du potage:

Ingrédients : une large tranche de potiron, un panais, un poireau, 2 ou 3 carottes, des feuilles de céléri branche, un peu de sel de Guérande.

Il est inutile de mettre des pommes de terres, le potiron apporte suffisamment d’onctuosité

Dans une grande casserole, nous faisons frémir l’eau. Nous y jetons les légumes coupés morceaux. L’eau doit presque recouvrir les légumes. Lorsque les légumes sont tendres, le potage est cuit (environ 12 minutes après ébullition).

On mixe (mixer immergé ou blender) et c’est prêt à servir. On peut proposer un nuage de crème fraîche.

Champignons et autres cueillettes automnales…

Cèpes, châtaignes et noix
Cèpes, châtaignes et noix

Nos découvertes lors de nos promenades dans les bois et les chemins de la Rouquette …

 

Ma confiture de mûres sauvages et autres desserts

Grappes de mûres dans les haies de la Rouquette
Grappes de mûres dans les haies de la Rouquette

Chaque année, à la Rouquette, dès la mi-août revient une occupation très attendue des gourmands : la cueillette de mûres sauvages! Nous partons à l’assaut des haies en bordures des chemins. Nos mûres agrémentent des salades de fruits. Nous faisons de savoureux crumbles ou des tartes avec un fond de crème pâtissière.

L’essentiel de la cueillette est destiné à la confiture de mûres. Certains laissent les petites « graines »; d’autres les enlèvent au moulin à légumes (voir la recette de ma gelée de groseille). Personnellement, je les laisse. j’ajoute 650 g de sucre par kg de fruit. je fais cuire pendant dix bonnes minutes après ébullition et je mets en pot à chaud. je retourne les pots pendant quelques minutes.

 

Ma gelée de groseille

Groseillers du jardin, gite de la Rouquette Cantal
Groseillers du jardin, gite de la Rouquette Cantal

Après les délicieuses fraises que nous savourons en dessert sans qu’il en reste assez pour faire des confitures, nous voici à la récolte des groseilles! De jolies salades de fruits rouges sont composées : fraises, framboises, quelques groseilles et cassis. nous les dégustons avec de  délicieux yaourts faits maison (rien de plus simple à faire!) et une pointe de confiture de mûres.

Mais nos groseillers sont généreux! Et nous voilà lancés dans la cueillette laborieuse et l’élaboration de la gelée de groseille. La gelée de groseille est la gelée la plus facile à réussir :

Après avoir rapidement rincé les groseilles, je les fais chauffer dans ma bassine à confiture (grand faitout). Dès que les baies ont éclaté, je les passe au presse purée en inox à grille très fine pour ne récolter que le jus et la pulpe.

Je pèse et j’ajoute 800 g de sucre par kilo de jus. je fais monter lentement à ébullition puis je laisse cuire 12 bonnes minutes. Je surveille et tourne régulièrement afin que ma gelée ne déborde pas!

je mets en pot à chaud …. et la grande question sera : est ce que la gelée va coaguler cette année? … C’est réussi!